Sampath nous raconte comment sa passion pour les chiffres a orienté sa carrière vers Amazon, ainsi que le déroulement de ses journées durant la pandémie de COVID-19, avec ses deux emplois à temps plein : celui de parent et celui de scientifique de données. Découvrez pourquoi il aime travailler chez Amazon Pay.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre expérience et votre parcours professionnel jusqu'à Amazon ?

Je suis originaire d'Inde ; je suis arrivé aux États-Unis en 2004 pour poursuivre mon master en informatique à l'université d'État du Nouveau-Mexique. Après mon diplôme, je voulais faire carrière dans la programmation C/C++, et je suis tombé sur une offre à l'université pour travailler à temps partiel en tant que programmeur PL/SQL. FedEx m'a embauché comme architecte d'entrepôt de données grâce à mon expérience acquise quand je travaillais à l'université. C'est comme ça que ma carrière dans le monde des bases de données a démarré. Après plus de 10 ans en tant qu'architecte d'entrepôt de données auprès d'entreprises aux entrepôts de données parmi les plus imposants et les plus complexes au monde, comme AT&T et FedEx, j'ai eu envie de me lancer un nouveau défi, en particulier dans l'industrie technologique. L'ampleur et le développement d'Amazon m'avaient toujours stupéfait. J'avais lu comment Amazon attribue sa réussite et sa croissance à son utilisation efficace des données, et j'ai décidé de postuler dans cette entreprise afin d'intégrer sa culture. J'ai été recruté chez Amazon en 2017.

À quoi ressemble votre journée type ?

Ma femme et moi travaillons tous les deux à temps plein, que ce soit en tant que professionnels ou en tant que parents. C'est devenu la normalité pour beaucoup, et chaque couple avec lequel nous discutons a ses propres méthodes pour y parvenir. De notre côté, nous avons choisi de combiner travail et rôle de parents toute la journée. Nous nous répartissons donc le travail pendant la journée et chacun réserve à l'autre des « périodes » pour accomplir ses tâches. Je me lève chaque matin à 5 h 30, puis je commence par faire un peu de running dehors ou de yoga à la maison. Je dirige une équipe d'ingénieurs de données, de scientifiques et d'ingénieurs en BI. Nous mettons toute notre passion au service de la résolution de certains des problèmes de données les plus complexes pour Amazon Pay. Je supervise une grande équipe, alors je consacre chaque jour une bonne partie de mon temps aux réunions avec mes responsables, et j'adore organiser des séances de brainstorming pour tenter, avec toute mon équipe, de résoudre des problèmes difficiles. Je rencontre nos parties prenantes pour discuter de leurs besoins, de leurs stratégies et des nouveautés concernant leurs projets. L'après-midi, après le déjeuner, je passe quelques heures avec mes enfants pour permettre à ma femme de rattraper son retard pour le travail. Pour me détendre en fin de journée, je m'occupe des tâches administratives et je réponds aux e-mails. Puis, plus tard le soir, je jardine et je termine ma journée en lisant des histoires à mes enfants.

Quel est votre principe de leadership préféré et pourquoi ?

Je dirais « Recruter et développer les meilleurs ». En tant que directeur, je ressens une immense fierté de pouvoir aider les membres de mon équipe à progresser dans leur carrière et à devenir eux-mêmes de futurs directeurs. J'aime ce principe de leadership, car il stipule que le recrutement n'est pas une fin en soi, mais le début d'une expérience. Et en tant que responsable, vous devez tirer le meilleur parti de votre équipe.

Qu'est-ce que vous appréciez dans la culture Amazon ? Ou qu'avez-vous appris depuis vos débuts chez Amazon ?

J'aime la notion de rythme chez Amazon : le rythme des prises de décision, des créations et d'adaptation au changement. L'une des choses les plus importantes que j'ai apprises jusqu'à présent, c'est que, chez Amazon, il n'est pas nécessaire de tout réussir pour réussir. Chacun a le droit d'échouer, d'apprendre et de progresser.

À quel moment vous êtes-vous senti le plus fier chez Amazon ?

Lorsqu'Amazon a promis de faire don de quatre milliards de dollars pour la sécurité de ses employés en première ligne durant la pandémie.

Qu'est-ce qui vous passionne en dehors du travail et que vos collaborateurs connaissent ou ignorent ?

Je me suis fixé trois objectifs pour 2020. La difficulté pour les atteindre est de réussir à trouver du temps entre le travail, les enfants, la maison et le jardinage. Mon premier objectif, c'est de courir 9,5 km en une heure ; le deuxième, réussir un appui tendu renversé au yoga ; et le troisième, lire 10 livres. Je suis plutôt optimiste pour les deux premiers, mais un peu moins pour le troisième.

Quel est le meilleur conseil qu'on vous ait donné ?

Le meilleur conseil que j'ai reçu depuis mon arrivée chez Amazon, c'est d'être passionné par le problème, pas par la solution. Résoudre un problème ne doit pas forcément dire qu'il ne faut plus penser au problème lui-même. La meilleure solution aujourd'hui deviendra généralement une solution « héritée » ou « ancienne » quelques années plus tard, et sera remplacée par une nouvelle approche pour le même problème.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu'un qui suit une carrière chez Amazon ?

Nous avons une devise chez Amazon : « Work hard, have fun, make history » (Travailler dur, s'amuser, écrire l'histoire). Je la trouve très réaliste, et je dis toujours à mes amis qui postulent chez Amazon de lire la première lettre aux actionnaires que Jeff Bezos a écrite en 1997. S'ils la trouvent inspirante et qu'ils sont prêts à relever le défi, alors ils sont les bienvenus. Écrivons l'histoire ensemble.

Restons en contact

Recevez les dernières nouvelles d'Amazon Pay directement dans votre boîte de réception.