Voici le premier article d’une série en cinq parties où nous aborderons l’art de faire du commerce dans un monde connecté. Nous partagerons des avis de consommateurs sur la commande vocale et le commerce connecté, en nous basant sur une étude en ligne de 25 minutes menée en double aveugle par Amazon Pay en avril 2019 sur un panel de 10 297 consommateurs aux É.-U., au R.-U., en Allemagne, en France, en Italie, en Espagne, au Japon et en Inde. Pour connaître l’intégralité des résultats de notre enquête, téléchargez notre e-book en cliquant ici.  

Le phénomène de la connectivité n’a jamais été aussi omniprésent et diversifié qu’aujourd’hui. Ceci s’explique par la possibilité d’être de plus en plus connecté avec les appareils mobiles, mais aussi par l’adoption rapide des services de commande vocale, des appareils connectés, et des technologies de réalité virtuelle et augmentée. L’essor de la connectivité modifie les comportements d’achat d’une nouvelle génération de consommateurs, désormais habitués à acheter des articles de manière instantanée, à l’aide d’un balayage, d’un clic ou d’une commande vocale.

Le temps où un produit s’achetait après de longs moments de planification, de recherche ou de visites dans de multiples boutiques est révolu. En plus des boutiques physiques, les consommateurs d’aujourd’hui disposent de ressources innombrables pour découvrir, rechercher et acheter, telles que le e-commerce (en ligne), le m-commerce (mobile) et maintenant le commerce par la voix. Ils peuvent en fait acheter tout ce qu’ils souhaitent, au moment où ils le souhaitent, où qu’ils souhaitent et comme ils le souhaitent.

La voix résonne de plus en plus

Nous sommes convaincus que les services de commande vocale sur le cloud incarnent la nouvelle ère du commerce après l’avènement des boutiques physiques, du e-commerce et du m-commerce. Il est intéressant de noter que cette nouvelle génération de canal commercial ramène les consommateurs à un mode de consommation plus simple qui consistait à demander les produits et services dont ils avaient besoin. Inutile de taper ou de faire glisser. Il s’agit d’un retour à une traditionnelle conversation, mais avec une différence majeure : les consommateurs s’adressent à un service vocal qui fait des progrès de jour en jour.

Les consommateurs trouvent cette expérience plus intuitive tout en étant novatrice ; 44 % se disent prêts à utiliser des services de commande vocale pour certains de leurs achats au cours des trois prochaines années. Pour une technologie qui reste très récente, un tel taux d’adoption prouve que les entreprises ne devraient pas simplement observer le phénomène de la commande vocale, mais l’adopter pour répondre aux futures attentes des consommateurs.

Un nouveau chapitre pour les consommateurs connectés

Tandis que de très bons produits et services mettent un temps assez conséquent pour acquérir et retenir les consommateurs, leur qualité ne garantit pas toujours leur succès. En effet, l’accès à ces produits et services de qualité est tout aussi important. Avec l’arrivée de la commande vocale au cours de notre décennie, nous avons ouvert un nouveau chapitre pour permettre aux consommateurs d’accéder aux produits et services.

La commande vocale étant intégrée aux enceintes connectées, aux téléphones portables, aux appareils connectés, aux voitures, aux accessoires, etc., nous sommes entrés dans une ère où le recours à une commande mécanique des appareils n’est plus pertinent. Les consommateurs sont devenus si exigeants qu’ils attendent presque tous les ans l’arrivée de nouveaux moyens de consommation. La commande vocale en est un.

Les entreprises, quelle que soit leur industrie, doivent se préparer aux futures attentes des consommateurs. Elles ont dû développer une stratégie web dans les années 1990 et une stratégie mobile dans les années 2000 ; désormais elles vont devoir développer une stratégie vocale.

Si les entreprises se contentent d’observer le phénomène de la commande vocale, elles feront des consommateurs déçus. Si elles agissent trop précipitamment, elles pourraient compromettre la sécurité. Elles ont besoin de trouver un juste équilibre pour adopter et intégrer une stratégie vocale à leur plan d’action commercial global. Toutefois, pour ce faire, elles doivent se rendre compte que la commande vocale est une opportunité à envisager sur le long terme. Pas parce qu’il faudrait nous croire sur parole, mais parce que ce sont les consommateurs eux-mêmes qui le montrent.

Pour accéder à l’intégralité de l’enquête d’Amazon Pay et en savoir plus sur l’avenir du commerce connecté, cliquez ici.