Les entreprises de e-commerce ont souvent recours au taux de conversion pour mesurer leur réussite. Si votre entreprise génère un million d’euros par an dans les ventes, une augmentation de 1 % du taux de conversion de votre site peut ajouter des milliers d’euros à vos revenus. 

1. Optimisez la version mobile de votre site

Les acheteurs sont nombreux à utiliser un appareil mobile. Les recettes mondiales du e-commerce mobile devraient atteindre 669 milliards d’euros en 2018, soit 45 % des revenus prévus pour l’ensemble du marché du e-commerce1. Si vous cherchez à augmenter le trafic, l’amélioration de l’expérience mobile apparaît comme un bon point de départ. Les principaux moteurs de recherche expérimentent actuellement l’indexation axée sur les contenus accessibles aux supports mobiles2. Pour optimiser la version mobile de votre site, préparez-vous à ne plus vous contenter d’une conception adaptative ou d’un site « m-dot ». Simplifiez la navigation des internautes sur votre site de A à Z, et incluez un processus de commande intuitif et convivial. Lors de la conception des boutons d’appel à l’action, des images de produits et des champs de formulaire, optimisez l’expérience tactile. Pensez également à réaliser des tests A/B pour différentes longueurs de formulaire de commande afin de trouver le bon équilibre et optimiser ainsi votre taux de conversion.

2. Aidez vos clients à trouver ce qu’ils recherchent

Les clients risquent de quitter votre site si les informations de produits que vous présentez sont confuses ou qu’ils ne parviennent pas à trouver rapidement ce qu’ils recherchent3. Les visiteurs accèdent souvent à un site par sa page d’accueil ou une page de catégorie. Une navigation à plat ou une condensation de votre hiérarchie en une à trois couches permet d’associer certaines pages de votre site verticalement, de façon à ce que les utilisateurs puissent localiser plus facilement des produits spécifiques en moins de clics4. Grâce à la barre de recherche du site, de nombreux acheteurs peuvent rechercher des phrases génériques plutôt que des noms de produits pour obtenir des informations. L’utilisation de phrases génériques (par exemple, « chaussures pour hommes » ou « coque de téléphone ») au lieu de noms de produits spécifiques leur permet d’élargir leur recherche et de trouver ce dont ils ont besoin5.

3. Générez un trafic pertinent

Attirer des visiteurs qui n’ont pas besoin de vos produits ne vous permettra pas d’améliorer votre taux de conversion. Un faible taux de conversion peut être le premier signe indiquant que vous mettez en avant du contenu et des messages dans des endroits inadaptés, ou auprès des mauvaises personnes. Consultez les requêtes de recherche présentées dans votre compte de référencement payant pour déterminer si l’ajout de mots-clés négatifs pourrait être bénéfique pour le public concerné. Une erreur de ciblage courante consiste à sélectionner des mots en vogue ou des mots-clés riches pouvant se rapporter à l’ensemble de votre groupe de produits, mais trop imprécis pour attirer votre public cible6. Il est essentiel de bien connaître votre public cible avant d’optimiser votre site et vos mots-clés afin de savoir comment rapprocher votre produit des acheteurs qui en ont besoin.

4. Améliorez la vitesse de votre site

La patience de vos clients peut diminuer considérablement s’ils rencontrent de longs temps de chargement au cours du processus d’achat. Si ces clients quittent votre site, vous les avez peut-être perdus pour toujours. En effet, une étude indique que 28 % des clients ne retourneront pas sur un site lent7. Les moteurs de recherche pénalisent également les sites Web lents en ne les plaçant pas en tête des résultats de recherche.

Pour améliorer la vitesse de votre site dès aujourd’hui, plusieurs moyens existent : compresser vos scripts JavaScript et CSS, optimiser les images avec ou sans perte, limiter les espaces publicitaires tiers et tester la vitesse de votre site afin de vous assurer que vous utilisez un hôte Web efficace8.

5. Proposez une expérience produit visuelle convaincante

Lorsqu’on évoque la question des images de produits, des études montrent que la qualité est souvent synonyme de crédibilité. 75 % des utilisateurs de sites de e-commerce estiment que la possibilité de zoomer sur les images des produits représente l’une des principales raisons d’achat9. Proposer des images de produits sous différents angles, ainsi qu’une vue complète et une comparaison de la taille du produit, permet à l’acheteur de bénéficier d’un contexte précieux. Par exemple, si un client recherche des sacs à dos sur votre site, il peut être utile de proposer une image d’une personne portant le sac à dos. Le client peut ainsi visualiser l’aspect du sac une fois porté, et ce contexte peut lui permettre de franchir le pas de l’achat.

6. Réduisez le temps nécessaire pour passer commande 

Si vous demandez à vos clients de remplir de longs formulaires répétitifs, ils décideront sûrement d’aller sur un autre site. 27 % des acheteurs abandonnent une commande en raison de la longueur et de la complexité du processus de commande10. Vous pouvez contribuer à réduire les points de friction en minimisant le nombre de champs à renseigner. Recherchez des corrections techniques pouvant réunir certaines des informations dont vous avez besoin (par exemple, remplissage automatique du code postal, de la ville et du pays).

7. Gagnez la confiance de vos clients

Les utilisateurs sont parfois réticents à l’idée de partager leurs informations de paiement avec des sites de e-commerce. D’après une étude réalisée par Baymard, 18 % des utilisateurs qui ont abandonné leur commande l’ont fait car ils ne faisaient pas assez confiance au site pour indiquer leurs informations de carte de crédit. La confiance se gagne. Si vous êtes une nouvelle entreprise, établir une relation de confiance peut prendre du temps. Pour vous donner une image plus sécurisée, vous pouvez par exemple inclure un sceau de site sécurisé ou un badge de sécurité sur la page de commande. Les badges de Norton Secured, Google Trusted Store et BBB mettent les utilisateurs en confiance lors du paiement en ligne11.

 


1Global mobile retail commerce revenue from 2012 to 2018, statista, 2016
2Mobile-first Indexing, Google, 2016
3Is product content Helping or hurting your Brand. Shotfarm, 2015
4UI/UX Principles, Fresh Consulting 2016
5Deconstructing E-commerce Search: The 12 Query Types, Baymard 2014
6Ultimate Guide to SEO in 2017, Linkdex 2017
7Holiday Retail Insights Report, SOASTA, 2016
9Why Marketers Should Care About Mobile Page Speed, Think With Google, 2016
9Pulse of the Online Shoppers. UPS, 2016.
10E-commerce Checkout Usability. Baymard, 2016.
11E-commerce Checkout Usability. Baymard, 2016.